Australie: Des centaines de milliers de poissons d'eau douce retrouvés morts

C'est une véritable hécatombe. Des milliers de poissons sont morts dans les fleuves asséchés du sud-est de l'Australie. Selon le gouvernement cette catastrophe écologique serait due à la sécheresse qui frappe le pays depuis plusieurs mois. D'autres accusent ce même gouvernement de mal gérer ces ressources en eau en puisant des quantités astronomiques dans les fleuves en question.

Illustration de centaines de poissons morts. Crédit photo: papa1266

Une odeur de pourriture plane le long des berges de l'immense bassin hydrographique Murray-Darling, situé au sud-est de l'Australie. Les autorités locales annoncent l'une des pires hécatombes que le pays ait jamais connues concernant sa faune aquatique. En effet, pas moins d'un million de poissons (selon les derniers chiffres) ont été retrouvés morts, flottant à la surface des différents cours d'eau. Depuis, des vidéos de riverains, plus que mécontents et indignés par le traitement réservé à ces espèces, circulent en boucle sur la toile.


Malheureusement, la situation risque de s'aggraver. Les températures sur l'île-continent continuent d'affoler les compteurs. Le gouvernement de l'État de Nouvelle-Galles du Sud redoute désormais que la crise empire, au point de gangréner d'autres régions du pays. "Nous nous attendons à voir davantage de poissons morts dans certains secteurs de l’extrême-ouest (de Nouvelle-Galles du Sud) et sur le Northern Tablelands" a souligné le ministre de l’eau de l’État, Niall Blair.


Outre la sécheresse et le pompage excessif des cours d'eau, d'autres facteurs pourraient bien expliquer le phénomène. Selon les scientifiques, la propagation d'une algue extrêmement toxique serait à l'origine du problème. Elle priverait littéralement les poissons d'oxygène, qui finissent donc par suffoquer.


Le retentissement de cette catastrophe est aujourd'hui national, voire même international. Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a déclaré ce lundi 14 janvier: "C’est un désastre écologique et un spectacle bouleversant". Toutefois, il n'a pas manqué de défendre son bilan et ses actions en accusant la sécheresse de cette hécatombe.


Pour certains chercheurs, l'explication est tout autre. L'extraction sauvage et mal contrôlée de l'eau douce de certains fleuves a mené à cette catastrophe écologique. "La mort des poissons et des cours d’eau n’est pas le fait de la sécheresse. C’est dû au fait que nous puisions beaucoup trop d’eau de nos fleuves" précise John Williams, spécialiste de la question de l’eau à l’Université nationale australienne.


Quoiqu'il en soit, c'est une nouvelle dramatique pour les défenseurs de la cause animale et les Australiens en général. La population locale demande aujourd'hui des comptes à son gouvernement. Affaire à suivre...





A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne