12 millions d'hectares de forêts tropicales détruites en 2018

C'est un triste constat que vient de dresser le World Resources Institute (WRI). 12 millions d'hectares de forêts tropicales ont disparu de la surface de la planète en 2018, soit l'équivalent d'un pays comme l'Angleterre ou la Grèce. Outre les catastrophes naturelles comme les incendies ou les inondations, c'est bien les activités humaines qui sont à l'origine de cette déforestation massive. Certaines régions du monde sont particulièrement touchées.

Illustration en photo aérienne de la déforestation d'une forêt primaire. Crédit photo: Bannafarsai

Le World Resources Institute (WRI) vient de rendre son rapport concernant la disparition des forêts tropicales dans le monde en 2018 et les chiffres sont toujours aussi alarmants. Malgré les beaux discours, lors des sommets internationaux, sur la nécessité de protéger d'urgence notre biodiversité, 12 millions d'hectares de forêts ont disparu sur cette seule année.


Toutefois, il est important de préciser que la déforestation est en baisse par rapport aux années précédentes, surtout en comparaison au fameux pic de 2016 qui avait vu presque 17 millions d'hectares disparaître en seulement 12 mois.


Pour autant, les auteurs de l'étude considèrent que ces chiffres sont à prendre avec des pincettes lorsque l'on s'intéresse au phénomène sur le long terme. "Il est tentant de saluer une deuxième année de baisse après le pic de 2016» explique Frances Seymour, de WRI. «Mais si on regarde sur les 18 dernières années, il est clair que la tendance globale est toujours à la hausse». Mikaela Weisse du WRI rappelle que "ce sont les forêts qui ont le plus grand impact en termes d'émissions de carbone et de biodiversité".


Malheureusement, certains chefs d'État ont d'ores et déjà tourné le dos publiquement aux actions internationales visant à protéger les forêts tropicales. Ainsi alors que l'on pourrait se réjouir d'apprendre que la déforestation en Indonésie a chuté de 63% en deux ans, on apprend, dans le même temps, qu'elle a augmenté de 60% au Ghana et de 38% au Congo.


Plus inquiétant encore, depuis la prise de fonction du président brésilien Jair Bolsonaro il y a un mois à peine, la déforestation dans le pays a augmenté de 54%. Voilà qui laisse présager un bien mauvais bilan pour 2019 et qui ravive les inquiétudes concernant l'avenir de l'Amazonie...



A partir de

4,95€

COUVERTURE 1.jpg

  | EN VENTE |  

kjuilo.jpg
jj.jpg
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône YouTube

#TERRADARWIN

© 2019 Terra Darwin 

Use of this Website (including any and all parts and components) constitutes your acceptance of these Terms of Use and Privacy PolicyAd Choices.

Terra Darwin est membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne